ACCUEIL  |  CLUB  |    ALMANACH   |   SAISON 2018 / 2019  |   FORUMSWYDAD.COM
 

 

 
             
03/03 : Botola 12/13 : J19 - CRA 0-1 WAC
24/02 : Botola 12/13 : J18 - CODM 0-1 WAC
07/01 : Botola 12/13 : J15 - WAC 2-0 MAT
29/12 : Botola 12/13 : J14 - HUSA 1-1 WAC
23/12 : Botola 12/13 : J13 - WAC 4-1 OCS
18/12 : Botola 12/13 : J12 - RCA 1-1 WAC
  
             
03/02 : Amical : WAC 4-0 WAFA
26/12 : Botola 12/13 : J13 - WAC 4-0 OCS
11/11 : Botola 12/13 : J07 - WAC 1-0 DHJ
03/11 : Botola 12/13 : J06 - RSB 0-1 WAC
26/10 : Botola 12/13 : J04 - WAC 3-0 CODM
02/10 : Botola 12/13 : J03 - MAS 1-0 WAC
  

Le Wydad en 1947
Debout de gauche à droite: Mohamed Benjelloun, En maillots: Mhamed, Chaine, Kacem Kassimi, Hay, Abdelkader El Azba, Ould Aicha. Assis de Gauche à droite: Driss, Kabour, Chtouki, Abdeslam, Ouzi 

 

Les premiers Exploits :

Le Wydad fut à l'avant-garde des équipes nationalistes au Maroc, puisqu'il était composé en majorité de joueurs marocains. L'équipe était sous la férule de Lahcen Tounsi, plus connu sous le nom de Père Jego, qui fut le co-fondateur de la section football et son secrétaire général jusqu'en 1956. Le premier match du Wydad eu lieu en septembre 1939 face à l'USM et se solda par une défaite 2-1; les joueurs qui portèrent le premier maillot du WAC étaient: Ould Aicha, Salem 1, Dumas, Kabbour, Hay, Duront, Mustapha, Abdelkader, Tanjié, Mbarek, Lakhmiri, ce dernier fut le premier buteur de l'histoire du Wydad.

Première équipe du Wydad en 1939

  

Lors de sa première année d'existence, le club réussit à arriver en finale de la "Coupe de guerre" que les Français avaient institué pendant la Deuxième Guerre Mondiale en remplacement du championnat national de football, c'était en 1939/1940.

Au cours de cette rencontre finale, l'USM ne put battre le Wydad qu'avec grande difficulté et par le score fort modeste d'un but à zéro. Les joueurs qui participèrent à cette finale étaient: Salem I, Layachi, Bouchaib Khali, Tanji, Ould Oum Zahra, Mbarek Mabi, Abdelkader Lokhmiri, Ramo et Blanco. En réponse à la belle prestation du Wydad, la fédération, institua un nouveau règlement qui obligeait les clubs à faire jouer au moins 5 européens dont un français au minimum. (Sur la photo la première équipe du Wydad qui joua au Stade Philip. (Debout de droite à gauche) , haj Mohamed Benjelloun, Haye, Bouchaib Khali, Mohamed Ould Aicha, Salem 1, Aiachi, Dourane, (Assis de droite à gauche) Abdelkader Lokhmiri, Mbarek Mabi, Blanco (Espagnol), Tanjié, Ramon (Francais) )

La Montée en Première Division :

Après avoir joué pendant deux saisons la "Coupe de la Guerre", les autorités françaises, décidèrent de refaire jouer le championnat. Ainsi, même s'il s'était avéré plus fort que la plupart des autres clubs de D1, le Wydad se retrouva en 2eme division, pour une saison. La montée fut réussit suite à la victoire face à l'Ittihad Arribati par un but à zéro.

A noter que la fédération de l'époque était gérée par des équipes de 1ere division, qui avaient refusé la montée du Wydad l'année précédente. Lorsque le Wydad remporta son match face à l'Ittihad Ribati, et devait ainsi monter en 1ere division, la fédération lui imposa un autre match qui devait l'opposer à l'Ittihad de Meknes (USDM). Ce match eu lieu à huit clos à Meknes et durant le mois de ramadan, l'équipe de Meknes étant composée en majorité de non musulmans. Le Wydad remporta ce match sur un but de Ben Messaoud à la 12eme et reçu une lettre de la fédération validant la montée en 1ere division et regrettant la défaite de l'Ittihad Meknes. Le Wydad découvrait les injustices de la fédération et les combattait avec succès, ceci fut l'une des raisons de sa popularité auprès de la population marocaine. (
Sur la Photo, le Wydad qui a réussit la montée en 1941/1942, debout de droite à gauche Arancio, Salem Dandoune, Mohamed Ould Aicha, Salem 2, (assis de droite à gauche) Kabour, Ahmed Benmasoud, Naoui, Ahmidate, Adiba. Kadmiri qui a participé à la montée n'est pas sur la photo.)

1947/1948 le premier titre de Champion du Maroc :

Il a fallut attendre 9 ans pour voir le Wydad remporter son premier titre de Champion du Maroc face aux grands Clubs qu'étaient l'USM et l'USA. Le Wydad remporta cette saison 14 matchs, concéda 6 nuls et 2 défaites; marquant en 18 rencontres pas moins de 47 buts.

Le Wydad en 1947/1948

Debout de gauche à droite: Ould Aicha, Driss, Affari, Abdenbi, Chtouki, ? Abdeslam, ?, ? Assis de gauche à droite: Mohamed benjelloun, Hajjami, Driss, Si Mohamed Soubiss, ? , Kacem Kacimi

 

Fort de ce titre, les Rouges participèrent pour la première fois à la Coupe d'Afrique du Nord qu'il remportèrent haut la main face entre autre au Sporting Club Bel Abbes (SCBA), le club de légion algérienne. C'est d'ailleurs lors d'une rencontre face au SCBA que le Wydad fis sensation politiquement à l'étranger en refusant de jouer une rencontre très importante tant que le drapeau du Maroc ne flottait équitablement aux cotés du drapeau français.

En 1949 le Wydad réussi à remporter toutes les compétitions sur lesquelles il étaient engagé, ainsi en Championnat il pris la première place avec un total de 18 victoires, trois nuls et une seule défaite, marquant pour l'occasion plus de 62 buts. Puis ce fut au tour de du Championnat d'Afrique du nord de s'offrir au Wydad.

Après avoir aussi remporté le titre de Champion du Maroc 1949, le Wydad remporta aussi l'édition de 1950 ceci malgré une incroyable défaite face à l'UDSM à Casablanca même sur le score de 3 buts à 1, défaite qui allait être effacée lors du match retour grâce à une très belle victoire 4 buts à 0.

La passe de trois allait être suivie par un autre titre en championnat du Maroc 1951, titre auquel se rajoutaient les titres obtenus en Championnat d'Afrique du Nord entre 1949 et 1951. (Sur la photo on reconnait Chtouki, l'une des trois perles de la Triplette du WAC)

C'est à partir de ces exploits que l'histoire effective du Wydad prenait son envol. En parallèle à ces résultats sportifs, le WAC symbolisait aussi les victoires des marocains sur les français. Les principaux joueurs qui faisaient gagner le grand Wydad des années 40/50 étaient: Chtouki, Abdeslam et Driss, la triplette du WAC qui allait atterrir au Barca, mais le Prince de l'époque "Moulay Hassan", avait refusé que ce transfert ne se réalise afin de laisser au pays les grands hommes qui allaient contribuer à son indépendance. (Le Wydad Vainqueur de la Coupe d'Afrique du Nord en 1948, on reconnait en arrière plan Feu SM Hassan II et S.A.R Moulay Abdellah, en premier plan, de droite à gauche: Kacem Kacimi, Chahoud, Idriss, Mohamed Hajjami, Chtouki, Abdenbi Mestassi)

Le Wydad allait encore jouer une finale deux finales de la Coupe d'Afrique du Nord et s'incliner face à l'USA et au SCBA qui allaient être vécues comme des drames nationaux.

 

Le dernier titre remporté par le Wydad lors du protectorat était le titre de champion du Maroc en 1955, le 5eme titre du club. Les équipes qui composaient le championnat national étaient les suivantes: Wydad de Casablanca, l'USM, Club des Roches Noires, le RAC, l'Union Sportive De Meknes, l'ASTF, Club de Marrakech SAM, Club Sportif de Mazagan (El Jadida), Stade Marocain, Mouloudia d'Oujda, le FUS et l'Idéal.

 

Le Père jégo décoré par Mohamed V sous les yeux de Haj Benjelloun

Le Père Jégo, fondateur et entraineur de l'équipe de football du Wydad, avec laquelle il remporta les plus beaux titres vécu ses plus belles années de gloire. Il mourût en 1970.

 
<< Précédent  Suite >>  

 
 

.
        L'ACTUALITE DU WYDAD      
19/05 : Destins divers pour les deux Z du Wydad
16/05 : Basket : Une victoire dans un finish historique
15/05 : Basket : Second match des play off ce soir
13/05 : 27e Botola : Le WAC rapporte les 3 points de Safi
11/05 : Basket : Le WAC débute les play off avec brio
09/05 : Une nouvelle ère s'ouvre enfin pour le Wydad
08/05 : 8 Mai 2013, Le Wydad fête son 76eme anniversaire
06/05 : Basket : Les futurs adversaires du WAC aux play off
06/05 : CAF CUP : Le Wydad sort par la petite porte
05/05 : 3e Sit in de protestation contre Abdelilah Akram